La Roche-Bernard (Ar Roch-Bernez)

On pourrait se dire que st Bernard, l'ennemi d'Abélard, à donné son nom à cette ville proche de l'embouchure de la Vilaine, mais non. Dans Roca Bernadi (le rocher de Bernard), le Bernard en question, le fondateur, n'est autre qu'un viking, Bjarnhard.

Sa famille règnera sur le lieu pendant un siècle, voir deux.

La famille Coligny règne un moment en ces lieux (l'Hôtel Coligny est construit par le frère de l'amiral, premier mort de la st Barthélemy). Un chantier naval est créé par Richelieu. Le port quai st Antoine et ses entrepôts datent de cette époque.

L'église Saint-Michel est construite pour remplacer l'ancienne qui tombe en ruine, au XIXe.

Plusieurs ponts enjambent la vilaine. Du premier (1839) il ne reste que les appuis sur les falaises, le dernier (le pont du Morbihan) a été inauguré le 18 juin 1995 sur la déviation, car la 4 voies de part et d'autre de la commune se trouvait réduite à deux pour passer le pont de la Roche Bernard (1960), occasionnant de magnifiques ralentissements, dignes de la traversée de Millau avant le viaduc pour ceux qui ont connu (en un tout petit peu plus court, mais pas trop non plus).