Saint-Gildas-de-Rhuys - Le grand Mont

Point culminant des falaises de la commune avec trente-deux mètres à la croix, son "ascension" est parfois dangereuse... D'ailleurs de nombreux panneaux ont poussé ces dernières annéees, ainsi que de "barrières" limitant le passage vers les plages ou la statue (on peut passer à ses risques et périls, ce n'est pas interdit comme plus haut pour préserver la flore).

Plage au pied du Grand Mont

Il arrive que la mer soit plus forte et qu'un bout de la falaise s'abîme au fond d'une crique, comme on le voit sur la droite de la plage sur la photo.

Plage au pied du Grand Mont

Au 15 août, une messe y est donnée dans un champ (voie d'accès à mi-chemin du village et du parking), le temps et la mer ayant usé les marches et miné la falaise.
Le curé bénit les bateaux mouillés au pied de la falaise. Intant de recueillement à la mémoire des disparus en mer.

Autrefois, cette messe avait lieu, devant la statue du saint, à la Bonne Fontaine. C'est l'endroit où Gildas aurait pris pied sur la presqu'île. Car comme la majorité des saints bretons venus de Bretagne - la Grande - il est arrivé par la mer. Dans une auge en pierre comme les autres ?

la fontaine st Gildas

la statue de st Gildas Lors d'une exposition de cartes postales anciennes, j'ai pu constater que cette statue n'a pas toujours été celle que je connais.
Au commencement, enfin non, un peu plus tard ;o), il n'y avait que la fontaine. Puis une statue du saint y fût apportée...
Elle était en bois, plus petite que la statue actuelle... Il va de soi, hélas, que les intempéries et les embruns ne lui ont pas fait le plus grand bien et elle a été remplacée par la statue de pierre que l'on peut encore voir aujourd'hui.

Du haut de la pointe, au pied de la croix, point de vue (et table d'orientation) sur les îles du Ponant et la presqu'île de Quiberon, qui barrent l'horizon derrière la baie, souvent couverte de voiliers profitant du confort de cette protection contre la houle du grand large.

Point de vue depuis le Grand Mont

Entre Port Maria et les Govelins, les occasions de voir de belles images ne manquent pas, croyez moi, mais il faudra aller les chercher en marchant un peu sur le chemin des douaniers, pas facile partout même si il est généralement modifié pour permettre à tous de s'y rendre.