Avez-vous visité cette page ?
Grah-Niol

 

Arzon - Le Crouesty

Comme à Bourgenay (Vendée - snif, qu'est-ce qu'ils m'en ont fait...), Port Fréjus (Var) ou d'autres endroits que je ne connais pas peut-être, les bétonneurs de Pierre & Vacances ont investi un petit coin de nature, d'anciens marécages ici, semblables à Kerpont mais en plus grand, pour construire un port de plaisance et toutes les "nuisances" qui vont avec : thalasso, golf, marina avec un style "local" qui ne saute pas aux yeux immédiatement, sauf peut-être du côté de "Bretagne Douce" et encore, centaines de maisons et d'appartements habités l'été seulement et embouteillages monstres vu qu'il y a surtout **une** route... Sans oublier le fric qui déborde d'un peu partout, à cause de tant de "m'as-tu-vu" qui n'ont peut-être même pas la fibre marine comme tant de plaisanciers, et la mentalité qui va avec... Il ne manque que le terrain d'aviation privé avec les taxiways pour relier la piste et les maisons comme à Bourgenay ! Ne comptez pas sur moi pour vous donner une image de cet endroit que j'exècre physiquement ;o) Bon d'accord, il y a quelques restos sympas et pas trop chers et quelques magasins très abordables... J'ai dit quelques ! Et en plein hiver, c'est peut-être le seul endroit un peu vivant avec pas mal de magasins ouverts. Le port se permet quand même de s'afficher (pour l'instant, les records sont faits pour être battus) d'être le plus grand port de plaisance de Bretagne, depuis son extension vers la mer. Voir peut-être même de l'Atlantique !

Il y a une fête annuelle avec ventes de bateaux de plaisance : Le Mille Sabords, fin octobre début novembre (du 30 octobre au 2 novembre 2014, derniers soubresauts du port avant l'hivernage) et maintenant une "porte-ouverte", le Printemps du Crouesty (du 8 au 11 mai 2014), pour le réveiller.

En tournant le dos au port, une fois passé la partie technique, vous entrez sur la pointe du Petit-Mont (en opposition avec le Grand Mont à Saint-Gildas-de-Rhuys). Vous aurez alors ces belles vues sur l'entrée du chenal et la chapelle Notre-Dame-du-Croisty (1826). Au VIe, les moines de Rhuys bâtirent un oratoire pour abriter une croix qu'ils avaient portée là en procession : le lieu devient le Croës-Ty (maison de la croix). Une légende indique que face à cette chapelle, le 11 mai 565, une barque venant d'Houat s'était échouée. A l'intérieur, Gweltas, mort.

Peuple de marins croyants, les Bretons qui quittaient Port-Navalo se découvraient et récitaient une prière en passant devant la chapelle, comme cela se fait en plusieurs autres endroits de la côte de Bretagne.

l'entrée du port l'entrée du port et la croix

Le calvaire du Croisty (1924) visible sur la seconde photo a eu un début difficile : un an après son élévation, il chute sous les assauts d'un ouragan (décembre 1925) et doit attendre plus de six mois avant de reprendre sa place.

Plage de Kerjouano

On trouve aussi de ce côté le cairn du Petit Mont.

De l'autre côté du chenal, se trouve la pointe du Petit Mousse, appelée ainsi parce qu'elle abrite la tombe d'un mousse, inconnu, rejeté à la côte, ainsi qu'un chemin qui fait le tour de Port-Navalo. Une fois passé le goulet et le port, on retrouve le chemin qui longe l'intérieur du Golfe. Il y a encore plein de petits coins sympas à découvrir pour peu que l'on quitte la route principale... Bien que l'on doive toujours y revenir, à moins d'avoir un véhicule amphibie !

En y pensant bien, il n'y a d'ailleurs pas moyen de traverser le chenal à pied, il faut faire le tour du port du Crouesty ! A moins de trouver un passeur peut-être mais je ne me souviens pas d'en avoir vu pour l'instant (comme aux Sables d'Olonnes pour aller à la Chaume ou plus près à St Armel).