Avez-vous visité cette page ?
Grand Menhir

 

Arzon

Cette commune occupe toute la pointe de la presqu'île, faisant face à celle de Locmariaquer, 800m plus loin, fermant à elles deux le Golfe..

Le lieu devait avoir une certaine importance suite à la conquête romaine car on parle d'une voie romaine venant de Vannes et aboutissant au bout de la presqu'île. Un contrôle du trafic vers les îles et de l'entrée des rivières (associé au fort à l'origine de St-Gildas-de-Rhuys ?). On peut noter que très souvent, ces voies "romaines" reprennent en fait le tracé de voies gauloises, nos ancêtres ayant un excellent service de voirie et une civilisation plus poussée que les rares témoignages qui nous sont arrivées le témoignent : ils utilisaient beaucoup le bois et peu la pierre.

La paroisse d'Arzon devait déjà exister du vivant de St Gildas puisqu'il y venait en procession à l'endroit appelé Croisty (Croes-Ty : maison de la Croix). Ce qui est fort impressionnant puisque le coin était quasiment sauvage à l'arrivée du saint quelques années auparavant !

Louis Le Débonnaire donne la paroisse à l'abbaye de Redon (d'où Arzon comme on le voit aussi pour l'île d'Arz). En ce temps là, Kernersc'est Kerners, au nord qui était le centre du village : ce lieu a peut-être été le lieu d'une commanderie de Templiers. On y trouve encore rassemblées autour de la chapelle de nombreuses petites maisons du 17 et 18e et un petit port. Petit à petit, le centre s'est déplacé vers Port-Navalo, le port de pêche et dernièrement vers le Crouesty, le port de plaisance.