Carnac - Les alignements

Plus de 3000 pierres sont présentent sur le territoire, dressées au néolithique (période allant de l'an -5000 à -3000). Les plus célèbres sont les alignements de Menec. 1099 menhirs sur 11 files de plus d'un kilomètre de long orienté est-ouest. Chaque extrémité est un cercle (cromlec'h), des maisons, le hameau du Menec, qui a donné son nom au site) sont présentes dans le cercle à l'ouest, l'autre étant fort endommagé. Protégé des visiteurs par des barrières en été, pour préserver la flore qui retient les pierres debout selon ce qui est affiché - pour se faire un peu de fric sur le dos des touristes aussi non ? Enfin depuis qu'ils peuvent y réaccéder, le site ayant été interdit au début des années 1990 - il se visite obligatoirement avec un guide à cette époque (visite gratuite et libre le reste de l'année) et par petit groupe (billet jumelé avec Locmariaquer), un chemin a été ajouté pour en faire le tour par le nord depuis peu). Bruyères et jeunets se portent dès lors très bien et ce n'est plus la moquette visible lors de mon passage précédent qui entoure les menhirs... J'ai même vu des moutons chargés de l'entretien du site, pour éviter l'envahissement par la lande ! On trouve devant outre un parking, la Maison des Mégalithes (tél.: 02.97.52.89.99) où, outre les souvenirs, on pourra prendre ses billets pour la visite. On peut monter sur le toit terrasse pour avoir une vue sur les alignements

On peut également voir aux alentours immédiats du Menec : l'alignement du petit Menec sur le territoire de la Trinité sur mer, le dolmen à couloir de Kercado, le dolmen de Keriaval (époque néolithique, ce dolmen à chambres multiples est dit "à double transept", car le couloir dessert quatre chambres) les alignements de Kerlescan (555 menhirs sur 13 lignes de 280 mètres et une structure de 39 pierres), le dolmen à couloir de Kermario (sépulture) et ses alignements (1029 menhirs sur 10 files dont le menhir "aux serpents" - cinq serpents gravés), les 3 dolmens à couloir de Mané Kerioned (dont un est gravé), le géant du Manio, le tumulus du Moustoir, le tumulus de Saint-Michel (christianisé comme son nom l'indique. D'ailleurs la "légende" entretenue par l'église bretonne donnait les alignements pour des armées romaines changées en pierre par Saint Cornély qu'elles persécutaient). Tous ces lieus sont accessibles en suivant une seule route, ce qui est plutôt pratique)

Plus proche de nous la villa romaine de Bosseno. On y a trouvé une amphore remplie de pièces, gravées sous différents empereurs. Ces éléments - bien qu'étrangers à l'époque mégalithique ! - sont également conservés au musée de la Préhistoire.