Avez-vous visité cette page ?
Commune de Saint-Gildas-de-Rhuys

 

Degemer Mat e Lokentas - Bienvenue sur mon site sur Saint-Gildas-de-Rhuys (la presqu'île de Rhuys et ses environs au départ de Saint-Gildas-de-Rhuys).


Le Grand Mont

NEDELEG LAOUEN - Joyeux Noël

Saint-Gildas-de-Rhuys (Lokentaz en Breton) où la famille a un pied à terre, partage la presqu'île (du même nom) avec Sarzeau, Arzon, Saint Armel et le Tour de Parc, presqu'île qui ferme au sud le Golfe du Morbihan. C'est aussi, ou peu s'en faut, le sud du département du Morbihan, donc, à peu s'en faut aussi, le grand sud de la Bretagne tant que la Loire Atlantique ne sera pas revenue dans le giron de la province...
Paysages de Bretagne baigné par une douceur que l'on ne retrouve nulle part ailleurs dans la région puisque chaleur et ensoleillement sont la conséquence de ce positionnement géographique privilégié, c'est là que je pose souvent mes valises pour les vacances.
Surtout n'allez pas plus loin dans votre visite dece site, cela vous donnerait envie de vérifier sur place pourquoi j'aime tant cet endroit...

Si vous passez outre à ce (bon ?) conseil, permettez moi de vous montrer le chemin, ou plutot un chemin, le mien, et de vous emmener dans une promenade au pays de Rhuys, ce qui en Breton se dit :Pourmenadenn e Ruiz !

Pour cela, vous pouvez comme moi partir de St Gildas de Rhuys, d'une autre commune de la presqu'île (Arzon, Saint Armel, Sarzeau, Le Tour du Parc, Penvins), du Golfe, de l'autre presqu'île qui ferme le Golfe au nord (Locmariaquer), des îles du Ponant (Belle-île, Houat, Hoedic)ou des autres communes bretonnes dont je parle.

Petite astuce : Passez votre curseur sur les photos en noir et blanc pour les voir légèrement plus grandes et en couleurs, cliquer dessus leur fera prendre leur taille normale..


Les légendes reposent souvent sur un fond de vérité. Celle du Golfe est si belle qu'on doit y croire... Et d'ailleurs, depuis qu'on peut voler au-dessus de cette multitude d'îles, d'îlets, d'îlots, de rochers affleurant ou sortant de l'eau selon la marée, on comprend encore mieux sa magie... Elle est vraie !

Il y a très longtemps, la hache sacrilège de l'homme profana la forêt de Rhuys, les Fées décidèrent alors de quitter ce lieu. Comme un essaim, elles s'envolèrent vers les forêts intérieures. Durant la traversée, une pluie de poussière d'or tomba de toutes parts donnant naissance à un ensemble d'îlots aussi nombreux que les jours de l'année...

Petite variante, que l'on peut voir inscrite sur un très grand tableau dans la salle principale du restaurant Mor Braz de Saint-Gildas-de-Rhuys, chassées de Brocéliande, au lieu d'or, ce sont les couronnes de fleurs des fées qui ont été jetées dans le golfe pour créer les îles. Trois d'entre elles ont réussi à sortir du golfe et ont créé Houat, Hoedic, la dernière, la plus belle, celle de la reine des fées ayant "naturellement" créé Belle-Ile.